Prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi

Quand pour la dernière fois t’es-tu réellement relaxé ?
La dernière fois que tu as pris du temps pour toi, et seulement toi ?
Tu connais une activité qui te détend à coup sûr ?
Est-ce que tu as parfois l’impression d’être étouffé par tout ce qui t’entoure ? De manquer d’air ?

Pourquoi cela est-il important de prendre du temps pour soi ?

Premièrement, cela permet de faire le point sur sa vie.
Si on avance continuellement sans jamais pour voir s’arrêter et se demander si on est sur le bon chemin il y a de grandes chances de foncer tout droit dans un mur.

Alors il ne s’agit pas de sur-analyser sa vie.
Prends le temps d’une ballade dans la nature, ou même en ville.
Prends le temps de t’asseoir sur un banc et de regarder le monde tourner sans toi pour une fois. Pour penser à ce que tu veux vraiment faire sur cette Terre.
C’est une question vague mais demande-toi ; est ce que tu es là où tu devrais ?
Et je ne parle pas forcement de lieu géographique, mais est ce que ta vie ressemble à ce qu’elle devrait être selon toi ?
Difficile d’y répondre simplement comme ça mais tu sentiras la réponse au fond de toi, j’en suis sûr.

Pose-toi une autre question, « est ce que j’utilise mon talent (ou mes talents) ? ».
Je suis persuadé que l’on possède tous un talent. Pas forcément celui d’être musicien, peintre ou un talent physique. Mais cherche bien.
Cela peut être le talent d’écouter et de comprendre les autres, celui de savoir parler aux gens, celui de transmettre ou de former.
Parfois tout simplement celui d’avoir réussi à surmonter les épreuves de la vie, comme une rupture difficile, la perte d’un être cher, une maladie, une prise de poids, avoir vaincu une addiction.
Dans ce cas fais passer le message, transmets ton savoir pour aider ceux qui sont actuellement dans la situation que tu as surmonté.
C’est votre talent, ne le laisse pas inexploité, travaille-le et transmets-le aux autres.
D’autres talents viendront et t’aideront à prospérer encore plus et à aider encore plus de personnes.

Qu’est-ce qui te relaxe ?
Je ne peux pas répondre à votre place, alors teste différentes choses si tu n’as pas encore la réponse.
Le yoga, la méditation, un massage, faire du sport, cuisiner, nager, écouter une vieille musique, visiter une galerie ou un musée. N’importe quoi du moment que ça marche.
Crois-le ou non mais personnellement une des activités qui me relaxe le plus est de faire la vaisselle ou de ranger chez moi en écoutant un de mes vinyles préféré ou un bon Podcast. C’est parfois aussi simple que ça.

Mets en commentaire ce qui te relaxe le plus, ça pourra donner des idées à tout le monde.

Qu’est ce qui nous empêche de prendre ce temps pour soi ?

La réponse qui va arriver en premier sera « parce que je n’ai pas le temps ».
Mais ce n’est pas la seule raison, une des raisons principales est plus fourbe car on n’en a pas forcément conscience.
Cette raison c’est, le bruit.
On est facilement distrait par tout le bruit qui nous entoure, que ce soit le bruit réel ou le bruit de toutes les informations que l’on reçoit constamment est qui nous empêche d’avoir les idées claires.

Le bruit « réel » tout d’abord.
Sache que le bruit à de grandes incidences sur la santé. C’est un des facteurs de stress majeur de notre société.
Ce bruit est usant que ce soit pour votre corps mais aussi pour votre esprit, il peut conduire à une dépression et à tous les maux qui s’en suivent.
Comment éviter cela ? Des études ont démontré que les bruits issus de la nature on l’effet inverse, celui de nous apaiser.
Si il y a des travaux près de chez toi ou que ton environnement sonore est trop intense première solution, déménager.
Evidemment cela demande de l’argent, beaucoup de temps, beaucoup de papiers, recherches, etc. Mais c’est une piste à étudier.
Si vous ne peux pas je te conseil de trouver un son à écouter avec des écouteurs pour t’apaiser, soit sur YouTube, soit acheter un cd de relaxation. Personnellement il n’est pas rare que j’écrive mes articles en écoutant une musique, d’une heure ou plus sur YouTube qui me permet de me relaxer tout en écrivant et même d’augmenter ma créativité.

Le « bruit » du flux continu d’informations cette fois.
Entends par là, la télévision, les réseaux sociaux, la publicité. Ou même cette personne qui n’a de cesse de colporter tous les ragots et mauvaises nouvelles qui arrivent jusqu’à elle, toujours négative et source d’angoisse.
Le mieux est d’éviter tout cela. Comment ?

Le plus important sera de faire une diète d’informations. Penses-y.
Est-ce que tout ce que tu entends aux informations à un intérêt pour toi ?
Quand pour la dernière fois une info t’a touché directement ?
Quand a-t-elle eu un impact réel dans ta vie personnelle?
Ou ne serait-ce quand as-tu appris quelque chose d’important ?
Je ne dis pas que ça n’arrive jamais mais c’est extrêmement rare avoue-le. Et crois-moi quand une information vraiment importante arrive, elle trouvera toujours le chemin de tes oreilles ou tes yeux et tu en seras informé.

Essaye, fais une diète de deux semaines au moins.
Plus de journaux, plus d’infos à la tv, sur internet ou à la radio, oublie tout ça quinze jours pour voir si ça te manque vraiment ou pas.
Tu peux regarder la télévision, mais regarde plutôt des films ou des séries. Si tu rêves d’apprendre une nouvelle langue, regarde des films ou des séries dans cette langue. Même la télévision propose maintenant de mettre tes séries et films préférés en version originale, profites-en.

prendre du temps pour soi

Les réseaux sociaux ensuite.
Difficile de s’en passer de nos jours et ce n’est pas moi qui dirai le contraire, je suis présent sur Facebook, Twitter et Instagram.
Evidemment je ne suis pas assidûment tous ces réseaux et la plupart du temps j’y vais deux ou trois fois par jour pour voir les interactions avec mon travail.
Finalement je pense que c’est le mieux à faire, se limiter, y aller une fois, deux fois ou trois maximum par jour.
Mais surtout éviter le piège du commérage, du voyeurisme ou de l’exhibitionnisme à outrance et sans but.

La publicité.
Évite là autant que possible. Change de chaines quand il y en a à la télévision, change de station quand il y en a à la radio, utilise un plugin pour la bloquer pour ton navigateur internet. Cela sera déjà une bonne chose de faite.

Dernière source de « bruit », les ragots et les mauvaises nouvelles.
C’est à peu près la même chose que les informations pour la télévision mais avec une personne en face de toi et en plus stressant car plus difficile à zapper. Je pense que les personnes qui passent leur temps à parler dans le dos des autres et a être négative sont un vrai poison. Pour elles comme pour les autres.
Évite-les autant que possible. Si une personne de ton entourage est comme ça, évite-la si possible.
Si ce n’est pas possible explique lui, en évitant autant que possible de blesser son égo, que tu n’as plus envie d’entendre de mauvaises nouvelles ou de médisances sur les autres. Crois-moi cela te fera un bien fou de te détacher de cette relation toxique.

Si tu te reconnais dans la description que j’ai esquissé, c’est tout aussi toxique pour ta propre vie.
On attire a nous ce qu’il y a dans nos pensées, si tu penses constamment négatif tu n’amèneras que du négatif à toi.
Positive, force-toi à voir chaque chose positive autour de toi. Je dis bien « force-toi », car ce ne sera pas évident au début mais cela deviendra une habitude qui changera ta vie d’une façon bien plus agréable ce que tu vis actuellement.

Eviter tout cela te libérera pas mal de temps libre.
Pour prendre du temps pour toi, te relaxer, faire le point, te former à de nouvelles disciplines si tu vois que ta vie prend un chemin qui ne te convient pas.
Il n’est jamais trop tard pour entreprendre de nouvelles choses.
On peut toujours trouver de bonnes excuses pour ne rien tenter mais si tu veux tenter de nouvelles choses, le meilleur moment c’est à cet instant précis.

Maintenant, allez-y.

Il existe une autre raison, qui empêche des gens de prendre du temps pour eux. Et c’est sans doute la raison qui m’attriste le plus.
Cette raison c’est la peur de se retrouver seul avec soi-même.
Se retrouver seul avec ses pensées est un vrai calvaire pour beaucoup d’entre nous.
Si c’est ton cas, si tu n’arrives pas à dormir le soir dans ton lit, dans l’obscurité. Avec pour compagnon de route des pensées qui te tiennent éveillées alors j’ai un conseil pour toi.
Quand cela arrive on se gave de bruits, on fait tout pour penser à autre chose qu’à ses problèmes, ses ressentiments, à ses erreurs du passé, à ce futur trop incertain ou effrayant.
Alors on se met devant la télévision ou sur ordinateur jusqu’à ce que nos yeux se ferment tout seul, de fatigue. Une nouvelle nuit d’insomnie a été évité.

Etre plus fort que ses pensées

prendre du temps pour soi

Je suis passé par là, comme de nombreuses personnes.

Pourtant j’ai trouvé la solution. Ne pas penser est impossible, n’y penser même pas. (Vous essayez surement de la faire en ce moment.)
Nos pensées sont là, en nous et on ne peut s’en défaire. Il y a une chose simple mais extrêmement importante à retenir.
Tu n’es pas tes pensées. Je me répète, TU N’ES PAS TES PENSÉES !

Vois tes pensées comme un outil mis à ta disposition, un outil puissant te permettant d’accomplir de grandes choses. Mais ton « toi » réél, ton essence se trouve ailleurs.
La chose à faire quand tes pensées te submergent est simple. Tellement simple que ça en devient compliqué à faire car nos pensées, encore elles, aiment la complexité.
Ce que tu dois faire est, observer tes pensées, sans les juger. Accepter que tes pensées soient là et les regarder de loin, sans en penser du mal, juste les observer et prendre du recul par rapports à elles. Elles ne sont pas toi, elles ne doivent pas accaparer ton attention. Fais cela.

La seconde chose à faire est de fixer ton attention sur le moment présent.
Pas le passé, tu n’as plus d’emprise dessus, il n’existe plus et n’existera plus. Pas sur le futur, il n’existe pas et n’existera surement jamais de la façon dont tes pensées te le vendent.
Juste le moment présent, sur ta respiration par exemple. Respire en 5 temps et expire en 5 temps, le nombre de fois qu’il faudra.
Vois l’air que tu inspires comme de la lumière qui t’emplit de bonnes choses et l’air que tu expires fait ressortir vos soucis.
Juste le moment présent. Laisse tes pensées de côté, observe-les et redeviens-en maître.
Quand tu auras compris qu’elles ne sont qu’un outil tu pourras alors les utiliser pour régler tes problèmes quotidiens.
Mais pour le moment pense à l’instant présent, tout va bien à ce moment précis. Tu es en vie, et tu peux décider du futur de ton choix, rien n’est encore écrit.

D’autres aticles dans le même thème: Le meilleur investissement du monde.

Si cet article vous a plu partagez-le:

Leave a Comment