Le mind mapping

Le Mind Mapping

Tu as du mal à organiser vos idées?
C’est impossible pour toi de retenir le prénom d’une personne en soirée?
Tu aimerais oublier le bouton « perdu mon mot de passe »?
Le mind mapping va t’aider! Lis la suite.

La mind map ou carte heuristique est un schéma qui reflète notre façon de penser et qui permet ainsi de poser des idées dans divers but, qui vont de la mémorisation à la prise de décision.

C’est une méthode logique pour prendre des notes, mettre en place ses idées, les schématiser de façon à mieux les mémoriser.

Une mind map se présente sous la forme suivante:
On a d’abord l’idée centrale, puis toutes les autres idées qui en découlent par des branches reliées à cette idée principale et qui engendreront elles-mêmes de différentes nouvelles branches ou simplement cases, symboles avec de nouvelles idées. Il faut que tout le diagramme soit agréable à l’œil c’est ce qui permet une meilleure mémorisation.

Tu penses peut-être en ce moment au schéma que faisait au tableau votre professeur de collège ou de lycée qui nommait ça un brainstorming. Même si une mind map n’est pas si éloignée d’un brainstorming la différence se situe en ce qui fait la réussite du mind mapping.
C’est-à-dire bien représenter chaque idée ou familles d’idées de façon bien distincte.
Il y a plusieurs options pour ça, on peut utiliser différentes couleurs, différents symboles, ou ajouter du son par exemple.

Il y a plusieurs façons de faire une mind map, on peut tout simplement prendre une feuille blanche avec ces stylos ou crayons de couleur ou bien encore ses feutres et créer sa carte heuristique l’aide de couleur différente, ce sera efficace.

Mais évidemment il existe aussi des logiciels qui sont là pour ça, j’utilise pour ma part le logiciels iMindMap de Tony Buzan, créateur de la mind map dans les années 70, qui est pour moi le plus complet.
Son désavantage étant qu’il est payant mais après avoir essayé les logiciels de mind map gratuit et les autres payants durant leurs périodes d’essai mon choix s’est arrêté à ce logiciel-là.

Quel intérêt d’avoir un logiciel pour créer une mind map quand qu’on peut le faire à la main? Et pire, de payer pour ça?

Il y a plusieurs avantages à utiliser un logiciel pour faire ses mind maps.
Tout d’abord un avantage évident comme avec un traitement de texte pour l’écriture c’est de pouvoir modifier sa carte sans avoir à tout recommencer en cas d’erreur ou de changement d’avis ou d’organisation des idées.
Ensuite un autre avantage lié au format informatique et qu’on peut y insérer toutes sortes de choses comme des images, des vidéos ou des sons, etc.
On peut aussi en créer de très grande et ensuite fractionner facilement les idées pour avoir au final des cartes de tailles raisonnables.
Enfin vous pouvez les transmettre facilement par mail à un collègue, associé ou n’importe qui d’autre soit pour partager une idée ou donner la marche à suivre pour un projet par exemple.

Quels sont les diverses applications du minp mapping?

On peut s’en servir pour prendre des notes, faire un brainstorming, mieux mémoriser ou encore structurer un projet.
Cette dernière est la façon dont j’utilise le plus fréquemment le mind mapping. Que ce soit sur une feuille avec des feutres ou sur mon ordinateur, j’aime faire les deux et souvent ils sont même complémentaires. Cela me permet d’avoir une vision plus globale du projet dans lequel je me lance dans un premier temps et je découvre très facilement les failles ou les manques de ce même projet dans un second temps.
Plutôt qu’un long discours je vais vous donner l’exemple d’une mind map qu’on pourrait créer avec pour projet de progresser ou d’apprendre une nouvelle langue, ici ce sera l’anglais.

On l’a déjà dit, l’idée principale c’est « Apprendre l’anglais »

Première branche, je vois une pub à la tv pour un programme de perfectionnement, je note. J’en trouve un deuxième sur internet et je sais que ma fac possède ça, je note aussi.

Deuxième branche, ça parait évident mais on peut partir dans un pays anglophone aussi. Mais pour faire quoi ? Travailler sur place, suivre des cours, y être en vacances ? Quel programme pour suivre des cours ? Est-ce que je peux travailler simplement ou je vais devoir faire des démarches ? Je note encore.

Troisième branche, je peux parler avec des natifs de pays anglophone mais comment les trouver ? Si je suis à la fac je peux me rapprocher d’anglais par exemple. Peut-être que je peux travailler à l’office du tourisme de ma ville si elle est touristique.
Il y a des sites dont c’est le but aussi, il y a surement des anglais ou des américains qui ont la même envie et c’est le cas. Des trois sites j’ai essayé Livemocha que je recommande, il est accessible pour tous les niveaux et existe pour une vingtaine de langues, vraiment sympa.

Dernière branche, s’immerger dans la langue. La plupart des produits qu’on achète sont vendu dans le monde entier ou du moins en Europe et aux Etats Unis donc ils ont une version anglaise. Et il y a beaucoup de chance que vos séries et films favoris aient traversé la Manche ou l’Atlantique pour arriver jusqu’à vous donc pareil. Enfin je recommanderais aussi d’écouter des podcasts en anglais si vous avez déjà un bon niveau pour vraiment vous perfectionner, dans un premier temps sur un sujet que vous connaissez bien puis sur d’autres sujets qui vont sont moins familier.

Même en résumant bien par écrit le fil de ma pensée cela reste assez lourd à retenir ou à visualiser alors qu’une mind map est vraiment claire.
La carte que j’ai créé pour l’image de tout en haut de l’article vous montre d’autres possibilités de créations sur le logiciel iMindMap 9 de Tony Buzan que j’utilise mais c’est encore un exemple très limité de toutes les possibilités.

Le Mind Mapping en livre.

Si tu veux aller plus loin je te recommande chaudement le livre de Tony Buzan à ce sujet, Mind map, dessine-moi l’intelligence. Et d’une façon plus générale tous les livres de Tony Buzan sont vraiment intéressant si tu t’intéresses au fonctionnement de la mémoire ou du cerveau. Je ferai bientôt un article sur La lecture rapide.

        

Dans le même thème: Les liseuses numériques.

Si vous article vous a plu partagez-le

Comments

  1. Bonjour
    Merci à vous pour votre article qui éclaire de façon pertinente des usages des cartes mentales.
    Je suis enseignant d’histoire géographie en collège et formateur dans l’Académie de Lille. J’utilise la pratique des cartes heuristiques dans mes classes et en formation, et persuadé de ce que ces outils visuels peuvent apporter, j’ai créé un blog pour partager le travail mené avec mes élèves et des collègues.
    http://classemapping.blogspot.com/
    J’ai également développé un outil de veille sur internet à propos des cartes heuristiques comme outil d’enseignement.
    http://www.scoop.it/t/classemapping
    Votre article est tout à fait en écho avec ce que je vis avec mes élèves et je vous rejoins également sur les aspects numériques.
    Cordialement
    Lucas Gruez

    1. Author

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et aussi pour votre travail en faveur d’une pratique, d’un outil qui mériterait à être plus connu et utilisé notamment dans les milieux pédagogiques tel que l’enseignement.
      Apprendre à ses élèves comment bien mémoriser avant de leur demander de mémoriser une montagne de connaissances.
      Voilà qui serait réellement bénéfique pour tous et je ne peux qu’encourager et saluer votre démarche en ce sens !

Leave a Comment